Fiat 124, voyages autour du monde !

(cet article n’est pas de nous mais écrit par un journaliste d’Italpassion ).

Fiat 124 berline : une véritable globe-trotteuse !

Présentation générale

Présentée et commercialisée à partir de 1966, la Fiat 124 berline avait pour missions de contenter la petite bourgeoisie italienne et de lui permettre de se déplacer dans un certain niveau de confort et de praticité, sans bouleverser pour autant le fonctionnement de l’industrie italienne. Ainsi, naquit la 124 qui offrait une architecture classique pour l’époque, à savoir une propulsion sur essieu rigide, le tout enrobé d’une ligne 3 volumes sans grande originalité stylistique mais qui se voulait à l’époque moderne et bien pensée. En effet, si vous prenez la voiture de profil, vous observerez sa forme de trapèze afin de minimiser l’espace extérieur tout en optimisant l’espace intérieur, comme elle est représentée ci-dessous.

A son lancement, la 124 eut doit à un  nouveau 4 cylindres de 1 197 cm3développant 60 ch, une puissance qui lui fournissait de bonnes prestations (145 km/h) et une consommation très modérée. Le succès suivit immédiatement et la 124 fut consacrée voiture européenne de l’année 1967. Quelques mois après son lancement, un break Familiare suivit.

Une 124 Special qui fait son cinéma !

En 1968, soit à peine 2 ans après son lancement, la 124 berline s’enrichit d’une version Special. En dehors d’un intérieur plus cossu, elle se distingue surtout par sa face avant retouchée avec des doubles feux avant ronds. De plus, elle s’équipe d’un moteur de 1 438 cm3 (dérivé de celui de la 124 Sport Coupé/Spider) de 70 ch.

Une puissance qui augmentera avec le temps.En 1974, les 124 berline, Sport Coupé et Familiare sont remplacées par la Fiat 131.

Une 124 berline qui aura laissé de bons souvenirs dans l’histoire du cinéma avec la célèbre course-poursuite dans les rues d’Athènes entre Jean-Paul Belmondo (Fiat 124 Special T) et Omar Sharif (Opel Rekord) dans le film Le Casse (1971).

La 124 berline en voyage autour du monde !

La Fiat 124 fut non moins célèbre et célébrée autour du monde par la base technique quelle offrit à des pays qui n’avaient pas alors de marque nationale. Ainsi, en raison des accords qui avaient présidé à la  création de Seat sous le régime de Franco, la 124, fut rebaptisée en Espagne Seat …124 ! Produite à 888 608 exemplaires, elle n’en diffère alors que par l’écusson Seat rond.

A l’Est maintenant, et alors que le monde est en pleine Guerre Froide, l’URSS a un besoin pressant d’une vitrine automobile, en particulier face aux Américains, dans le but de récompenser sa nomenklatura et d’offrir (si possible) un véhicule moderne pour équiper les ménages soviétiques. Ainsi, à la manière de la Fiat 500 qui motorisa l’Italie, de la 2 CV et de la 4 CV qui le firent en France ou plus anciennement encore de la Ford T depuis les Etats-Unis, la Fiat 124 berline servit à mettre en voiture des centaines de milliers de Russes, à travers l’Avtovaz (Lada) 2101/2102. Une carrière qui se stoppa en… 2012 (!!) après 15 millions d’exemplaires produits.

(article reproduit d’après italpassion.fr/8686-linstant-nostalgie-n3-fiat-124-voyages-autour-monde.html)


Publié par abccfiat

COMPTE de l'association abccfiat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :